Corentin Martins ambitionne de gagner la double confrontation en Novembre prochain contre le Burundi, pour le compte des troisième et quatrième journées des éliminatoires de la CAN 2021.Le sélectionneur mesure l’ampleur de la tâche : « Nous savons que ce sont deux matchs importants ; surtout le premier qu’il faudra vraiment gagner et qu’on prépare comme si c’était une finale de Coupe du Monde. Le Burundi a zéro point et il ne faut pas que nous les relancions. Nous devons tout faire pour gagner à domicile devant notre public. C’est ça le plus important ! Et ne pas leur donner le moindre espoir pour le match retour chez eux. C’est ça le mot : se concentrer sur nous-mêmes, sur ce premier match à domicile et bien travailler .J’espère avec l’appui de notre public. D’ici le mois de Novembre, je compte bien voir du monde au stade pour nous soutenir. Même si aujourd’hui le Burundi a zéro point, c’est une équipe très difficile à jouer, agressive, et il y a de la qualité devant. Gagnons ce match à domicile ! Nous le souhaitons et y travaillons ardemment », a fait savoir Martins dans une interview publiée sur la page officielle de la FFRIM.

Le sélectionneur national est de retour à Nouakchott après une longue absence en raison du Covid-19, heureux de « revoir des têtes qu’il apprécie et de recommencer à entraîner la sélection ».Après ce « gros manque », Martins était « pressé de revenir », a-t-il reconnu, « après s’être adapté, avoir géré son temps et gardé le contact avec ses joueurs durant cette longue période sans match ».

Mais il a du souci à se faire. Guidileye Diallo et Khassa Kamara sont sans club. Le capitaine des Mourabitounes et pensionnaire de l’AJ Auxerre Abdoul Ba est toujours sur la banquette. « C’est embêtant. Je ne sais pas pourquoi ne joue-t-il pas », s’est demandé le technicien français qui garde pourtant un mince espoir. « On va suivre ces joueurs, voir s’ils vont retrouver du temps de jeu, retrouver des clubs… ».

Parant à toute éventualité, Martins annonce l’arrivée de nouveaux joueurs au sein de la sélection. « Il y en aura pour les prochains matchs amicaux. J’avais cette idée depuis le mois de Mars. On verra donc des nouveaux en Octobre. Nous profiterons des matchs amicaux pour les faire jouer. À eux de démontrer leur qualité ! Le but n’est cependant pas de faire plaisir à qui que ce soit : il ne s’agit  toujours que d’améliorer la sélection et l’équipe, pour obtenir des résultats positifs dans les journées à venir », a-t-il conclu.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés