Le  plan stratégique du CNOSM 2020-2024, élaboré lors des journées de concertation de Décembre 2019 a été approuvé le mercredi 8 Juillet 2020 par le comité directeur, lors d’une réunion tenue sous la houlette d’Abderrahmane Ethmane. Occasion mise à profit par le président du CNOSM pour vanter « cette base fiable pour le sport ». Et de ventiler « l’expression des besoins » : cinquante-deux activités listées, avec des objectifs précis. Quant au budget prévisionnel global, il est chiffré à 75 millions MRU.

 Une batterie de mesures ont été prises durant le comité directeur initialement prévu en Mars dernier et reporté en raison du Covid-19. L’Assemblée générale ordinaire du CNOSM a été fixée au 12 Septembre 2020. Abderrahmane Ethmane a annoncé la signature d’une convention avec l’Office du Complexe Olympique pour la location de bureaux appelés à servir de siège à une dizaine de fédérations. Le CNOSM offrira les équipements nécessaires à ces associations pour leur permettre de mieux se structurer et rompre avec la tradition des « fédérations-cartables ». Et organisera, au titre du renforcement des capacités, des cours au profit des dirigeants sportifs. On note également que le comité le CNOSM s’est doté d’un manuel de procédures d’achats pour optimiser ses ressources et acquérir plus de transparence.

 Ouvrant les travaux, le président du CNOSM avait demandé à l’assistance de formuler des prières pour le repos de l’âme du docteur Mohamed Mahmoud ould Mah, son ancien président. Au cours de ce conclave empreint d’échanges fructueux, les participants ont approuvé, après lecture des PV N°21 et 22, le rapport d’activités 2019, le compte-rendu de la situation financière et l’organigramme du CNOSM. On a également pris connaissance et discuté des rapports concernant les journées olympiques organisées à Akjoujt en Novembre 2019 et d’une mission du CNOSM en Tunisie.

 Sur un autre plan, le président Abderrahmane Ethmane a évoqué la prochaine mise en place, grâce au concours et à l’accompagnement de l’Agence Mondiale Antidopage, d’une Agence Nationale Antidopage  ainsi que d’une Académie olympique et d’un musée. Sans oublier les recrutements d’un directeur technique et d’un directeur exécutif. Le CNOSM a également décidé de mettre sur pied des mesures d’accompagnement aux athlètes professionnels en vue de leur reconversion optimale, une fois leur carrière sportive achevée.

 Clôturant la séance, Abderrahmane Ethmane a enfin incité les membres du comité directeur et le monde sportif à redoubler d’efforts pour relever les défis de l’heure, en dépit des incidences de la pandémie Covid-19.

 

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés