L’étau se resserre autour de Souleymane Ould Breihim, président de la Ligue régionale de football du Trarza, en proie à une fronde. Cinq membres sur sept  dénoncent, suite à une réunion tenue jeudi 4 juin 2020, avec véhémence la gestion opaque et unilatérale et la léthargie qui minent, selon eux,  la ligue régionale de football du Trarza. Le championnat régional de deuxième division  ainsi que les tournois de petites catégories n’ont pas été organisés cette saison. Et le football se meurt à petit feu au Trarza’’. Les frondeurs s’insurgent contre leur mise à l’écart par un président qui navigue seul à vue. Aucune réunion n’est organisée. Nous ne sommes  impliqués ni de près, ni de loin dans la gestion’ ’pestent les protestataires. Les clubs  se désolant de cette situation dézinguent également le président de la Ligue qui n’a pas pu mettre sur les rails des compétitions dignes de ce nom. ‘’La ligue a montré ses limites avec la saison blanche qui se dessine à l’horizon’ ’, fulminent-ils.

‘’Pire, nous ne savons même pas le chemin qu’a pris la première tranche (1million MRO), de la subvention accordée par la FFRIM, à la Ligue régionale du Trarza, pour faire face à la pandémie du Covid-19 ‘’, ajoutent-ils.

Les cinq frondeurs ont été reçus, ce vendredi 5 juin, par le préfet de Rosso.Ils lui ont fait part de leurs récriminations et des maux dont souffrent le football au Trarza. Souleymane Ould Breihim va déferrer ce vendredi à la convocation de l’autorité départementale.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.rimsport.net

©Tous droits réservés