Incroyable scénario ce samedi à l’occasion de la 25ème journée du championnat national de Division 1. Entre le début du match entre le FC Deuz et l’ASC Kédia et celui opposant la Concorde au FC Nouadhibou, le classement a connu trois leaders différents.

 Au terme d’un samedi riche en rebondissements, la décision se fera finalement lors de la toute dernière journée prévue le jeudi 25 mai.

 Leader avant le coup d’envoi de cet avant-dernier acte, l’ASAC Concorde pouvait être sacrée si elle enregistrait un meilleur résultat que ses deux concurrents directs. Mais les Concordiens ont vu leur fauteuil leur échapper, pour revenir d’abord au FC Deuz, victorieux un peu plus tôt devant la Kédia. Puis, au FC Tevragh-Zeïna auteur d'un succès étriqué face à la Garde.

 Les poulains de « N’Diobo » se retrouvaient donc dans l’obligation de s’imposer contre le FC Nouadhibou dans le choc du weekend. La mission se compliquait quand Abdi Abderrahmane inscrivait un splendide coup-franc direct. Mais la détermination des Bleu et Blanc a fini par payer. Une première fois par l’intermédiaire du défenseur Malien Moussa Samaké, et une seconde fois sur une frappe tendue d’Amadou Coulibaly en fin de partie. La Concorde s’impose aux forceps, et se retrouve à une seule victoire du titre.

 Dans le bas de tableau, la lutte est tout aussi âpre. Encore reléguables il y’a une semaine, les Nouakchott King’s se sont extirpés de la zone rouge en s’imposant devant l’Armée. Ils laissent leur place au FC Toujounine qui s’est incliné face à la Police. La lutte pour le maintien va se poursuivre lors de la dernière journée entre les King’s, la Kédia, Riadh et Toujounine.

Source: LNF