La Commission Qualification, Règlements et pénalités vient d’être dessaisie du contentieux opposant l’ASC Garde nationale au FC Nouadhibou. Désormais, c’est le Secrétaire général de la FFRIM qui vient d’hériter de la réserve introduite par la garde à l’encontre du sociétaire des Orange Yacine Ould ElWely dit le sahraoui.

Pourtant, cette réserve est du ressort de la CQRPD qui devrait selon l’usage et conformément aux textes examiner et trancher cette réserve. Toutefois, certaines sources estiment que le Secrétaire général de la FFRIM qui aurait signé la licence de Ould ElWely  projetterait de rendre un avis sur cette « patate chaude ».

Pour rappel, l’ASC garde nationale avait introduit une réserve confirmé par la suite, à l’encontre du  FC Nouadhibou, vainqueur 4 tirs aux buts à 3, en demi finale de la coupe nationale, pour avoir utilisé frauduleusement un joueur dénommé Yacine Ould ElWely . Les recherches menées par les responsables  de l’ASC Garde ont permis  d’étaler au grand jour le « caractère frauduleux » et le « défaut de mauritanité » du dénommé Yacine. Ainsi,le numéro de la pièce d’identité ainsi que le numéro national d’identification ne figurent pas sur le registre d’état civil mauritanien.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.rimsport.net

©Tous droits réservés