Kaédi, le 12 mai 2017

                                                                                       Pétition

                                                                                  A Monsieur le Président de la Fédération de Football

                                                                                                                       de la République Islamique de Mauritanie à Nouakchott

                                                                     S/C de Monsieur le Wali de la Wilaya du Gorgol à Kaédi

Nous soussignés, composant le collège électoral pour l’élection du président et des membres du comité exécutif de la ligue régionale du Gorgol portons à votre connaissance ce qui suit :

1. Relevons qu’au point 2 de la lettre circulaire n° 00234 sans date du secrétaire général de la FFRIM, il stipule que ne peuvent candidater ‘’que les personnes de nationalité mauritanienne âgées au moins de 40 ans et au 70 an de plus’’. Il y apportera un rectificatif (cf. lettre n° 00237 du 13/04/2017 précisant que l’âge requis pour la candidature au poste de président ‘’est de 30 au moins et de 65 au plus’’

2. Observons dans la même instruction il y est indiqué que seuls les clubs affiliés à la ligue et participant à la compétition depuis les dernières années au moins peuvent participer aux élections.

Eu égard à ce qui précède apportons les précisions suivantes :

- L’article 38 des statuts standards dispose en son aliéna 2 citation : ‘’Seuls peuvent être candidats du poste de président de LRF des personnes de nationalité mauritanienne âgées au plus de 30 ans’’ fin de citation

Cet amalgame de rabais d’âges de 40 à 30 ans ne se justifie aucunement pas parce que les textes règlementaires de 2012 et du projet des statuts de FFRIM 2013 tous disposent que l’âge requis est de AU PLUS DE 30 ANS.

S’agissant du 2ème point certains clubs à Nouadhibou et à Zoueirat qui n’ont qu’une année d’affiliation ont bel et bien participé aux élections de leurs ligues. Notre refus d’élire Monsieur Bâ Kalidou alias Kanou s’explique par le fait qu’il réside et exerce à Nouakchott. Et nous le lui avons notifié depuis 8 mois que nous combattons le parachutage et le nomadisme des fonctions électives. Le principe que nous appliquons est le rapprochement des dirigeants auprès des clubs pour se frotter à leurs problèmes, leurs ressentis. Conscient de cette objection, épaulé par Selmou Fall ils ont fait prendre des arguties et cela ressort en filigrane entre les lignes de la circulaire précitée citation ‘’tous les cas non prévus relèveront du pouvoir discrétionnaire de la FFRIM’’ fin de citation. Ceci a été corroboré par l’élimination graduelle qu’il a opérée.

Autre détail suggestif Monsieur Kalidou Bâ est le beau-fils de Cheikh Sarr un parent de Monsieur Saloum donc des contingences sociales prédominent ici. Au reste Monsieur Saloum Fall aurait dit à Monsieur Kalidou Bâ : ‘’mon fils Kanou je passerai à la lessive tes adversaires en les éliminant un à un pour t’installer’’.

On avait cru que cette élection serait transparente, claire et que les sentiments sportifs prévaudraient. Mais malheureusement nous avons assisté à un vote opaque où des menaces ont été proférées, la corruption et des accointances ont présidé d’une façon aveuglante.

S’agissant de Monsieur Saloum Fall son caractère irascible, son outrecuidance et sa brutalité ont outré tout le monde de cette entorse aux usages des votes.

Nous estimons que des personnes de cet acabit n’ont pas leurs places dans le sport qui est convivial, rassembleur et fédérateur. Il clive et a jeté une poignée de semences de dissentions au cours de ce séjour à Kaédi et il nous est revenu qu’il aurait fait la même chose à Kiffa.

Pour ces motifs les résultats consignés dans son PV sont barbouillés de mensonges. Il a tenté d’opérer une épuration sélective pour légitimer son protégé ce que nous avons refusé en bloc, d’où notre sortie exprimant ainsi un sentiment de refus de caution de ce qu’il préméditait. Comment 7 électeurs peuvent remporter sur 9 ceci n’est pas plausible.

Donc nous demandons une élection sous l’égide d’une commission neutre parce que nous considérons nulle, nulle d’effet et résultat celle présidée par Monsieur Saloum Fall.

Veuillez recevoir nos sentiments sportifs les meilleurs.

Ci-joint :

- Lettre n° 00234 sans date

- Lettre n° 00237 du 13/04/2017 du S/G de FFRIM

- Photocopie page 16 des statuts standards des LR

- Photocopie page 17 du projet des statuts

Ont signé

 

Lamine Diarra , le Mandataire

 

FC Gattaga, FC Legual Dow,FC Dar Salam,FC Lexeïba,FC Diambar,FC Kilinkharé,FC Rindiao,FC Soleil,FC Satenbodji,FC Inity