Historique ! C’est le mot qui revient pour  nommer l'exploit de notre équipe nationale qui a validé ce jour, dimanche 18 novembre 2018, son billet pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) qui se tiendra en 2019 au Cameroun.

 Cette première qualification de notre histoire pour la CAN est le fruit d'un travail de plusieurs générations de footballeurs auxquels j'ai rendu hommage depuis un an. Un homme, un proche, un ancien ministre de la jeunesse et des sports m'a inoculé ce virus de premier supporter de notre sport. 

 Je profite de notre qualification historique pour rendre un vibrant hommage à ce grand ministre des sports des années 1980 qui avait marqué de son empreinte son amour et son attachement à tous les sports du pays.Après chaque journée de travail, Ba Mahmoud  ou Guéladio pour ses proches se déplaçait dans les stades de football et au terrain de basketball de l'ancienne Maison des Jeunes pour suivre les entraînements des jeunes de l'époque.

 C'est à lui que nous devons la politique de recrutements et de formation de maîtres d'éducation physique, l'organisation du festival national de la jeunesse et des sports et la coupe Cabral en 1983 à Nouakchott.

 Que son âme repose en paix dans cette terre qui t'a vu naître. Amine tonton.

 Cette qualification le réhabilite et porte aussi les signatures de générations de footballeurs aujourd'hui disparus pour certains. A ceux qui sont parmi nous, je dis merci.

Samba Mbaré Ba