Les Mourabitoune ont validé, dimanche 18 novembre 2018, leur ticket pour la CAN 2019,en renversant de belle manière le Botswana 2 à 1 grâce à un doublé de Ismaël Diakité20 et 85.

La Mauritanie  composte ainsi  la première qualification de son histoire pour la CAN. Historique ! Mais que ce fut dur ! Les Mourabitounes ont beaucoup souffert, ils ne s’attendaient certainement pas à vivre un tel scénario, face un adversaire déjà éliminé et qui n’avait, jusqu’à présent, inscrit le moindre but, depuis le début des éliminatoires. Les Zèbres ont mis fin à cette statistique, dès la 4èmeminute de jeu, par Kobe qui profitaient d’un cafouillage dans la surface, après un coup franc, pour battre, de près, le gardien Diallo. Dans un stade Cheikha Boidiya plein à craquer, les Mourabitounes  égalisent  à la 20èmeminute, par Diakité, mais attendront  la fin de la rencontre, pour faire la différence.

 Dernier du groupe I de ces éliminatoires et déjà hors course, le Botswana a donc opposé une forte résistance aux Mourabitounes, leur compliquant la tâche tout au long de la partie. Dominateurs dans le jeu, la possession, et les occasions, ils butaient sur une teigneuse équipe qui ne lâchait rien. Mais eux non plus et, survoltés et galvanisés par un public des grands jours, les coéquipiers de Moustapha Diaw ont su renverser la tendance, au grand bonheur des millions de mauritaniens qui attendaient ce moment depuis si longtemps.

 La délivrance est intervenue à la 84’, par Diakité, déjà auteur du premier but et désormais héros au pays. Toute la Nation pouvait exulter avec son équipe qui ne lâchera plus son avantage jusqu’au coup de sifflet final. Voilà la Mauritanie sera au grand rendez-vous continental 2019. « Quelle fierté, quel bonheur, quelle joie ! Le moment que nous sommes en train de vivre est indescriptible. Félicitations aux joueurs et au staff, bien sûr, pour cet exploit historique, mais, aussi, au peuple mauritanien qui a longtemps attendu ce moment », s’extasie le président de la FFRIM, Ahmed ould Yahya. Et l’explosion de joie, dans tous les quartiers de Nouakchott et du reste du pays, fut bien à la mesure de cette longue attente : immense, l’allégresse des Mauritaniens ! Joueurs et public n’ont pu retenir leurs larmes. Il le fallait bien.

 Avec ce succès, la Mauritanie compte désormais, à une journée du terme des qualifications, cinq  points d’avance sur le Burkina Faso, troisième, qu’elle doit encore affronter et qui ne peut donc plus la rejoindre.

 Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.rimsport.net:

©Tous droits réservés