Ils l'ont fait, ils l'ont fait, oui ils l'ont fait. Les Mourabitounes de Mauritanie ont battu avec brio les étalons du Faso. Une victoire claire et nette qui ne souffre d' aucune contestation tant la supériorité de nos FILS sautait aux yeux.

   Victoire du coach qui a mis en place la stratégie, qui a échafaudé le plan adéquat pour mettre à genoux un adversaire qui était et qui reste le favorit du groupe. Malgré la victoire, brillante soit-elle, je considère que nous gardons, pour le moment, notre place d'outsider sans pour autant bouder le plaisir que procure ce rang de seul leader du groupe après deux journées.

   Victoire, surtout, des joueurs qui ont appliqué à merveille la tactique mise en place par le coach aussi bien lorsqu'il a fallu défendre      qu' attaquer. Je ne désignera le meilleur joueur du match car je considère que c'est la victoire      d'un collectif. En effet, nos joueurs ont dominé les burkinabés tout au long de la rencontre.

   La légère domination des étalons au retour des vestiaires était plus celle de l'orgueil d'un champion blessé que celle d'une équipe qui maîtrise son sujet. Les étalons étaient méconnaissables. Ce n'est pas à cause de l'absence de joueurs majeurs mais plutôt en raison de la supériorité des mourabitounes dans tous les compartiments du jeu.

   Enfin, cette victoire est la récompense de ceux, particulièrement Baye, qui ont travaillé jour et nuit, sous toutes les intempéries pour finir les travaux dans les délais. C'est la récompense des efforts du Président  DE FFRIM AHMED  YAHYA qui a offert au public sportif ce joyau entièrement rénové et qui fait aujourd'hui notre fierté.

   Mes félicitations à toute l'équipe : joueurs, staff technique, staff médical et intendance. Félicitations aux supporteurs qui ont pris d'assaut dès les premières heures de l'après-midi les gradins du stade.

Moussa Seck