Le président de la FFRIM a appelé, samedi 23 juin 2018, de vive voix les acteurs et les sportifs mauritaniens à « épargner la famille du football de certaines considérations ou de propos racistes »rappelant que la seule couleur qui existe dans le football est celle du maillot.

Réagissant à une interpellation du président de KFC, Ba Kalidou qui  s’était offusqué de propos et d’écrits à caractère raciste de certains dirigeants et de journalistes sportifs mauritaniens,Ahmed Ould Yahya a promis de sévir contre les auteurs de telles pratiques quelque soit l’échelle qu’ils occupent au sein du football mauritanien. «Ce sont de pratiques qui n’ont pas raison d’exister dans notre football.Laissons ça aux   politiciens crier dans la rue.Ce n’est pas notre sauce », a judicieusement taclé le patron du football mauritanien.

 « Je n’ai jamais accordé la moindre considération aux  personnes qui m’interpellent sur les choix de joueurs noirs ou blancs.Le seul critère est la performance »,a-t-il réaffirmé.

Des écrits à caractère raciste ont fait ces derniers mois des apparitions inquiétantes sur la toile.Le sélectionneur national adjoint Sall Moustapha avait été victime d’attaques jugés racistes par certains polémistes après la débâcle des Mourabitoune au CHAN.On lui avait imputé le choix des joueurs. L’ASAC Concorde était aussi montée sur ses grands chevaux pour dénoncer la cabale raciale orchestrée à son encontre.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés