En ce Jeudi 22 Février 2018, la Cour d’Appel de Nouakchott a rejeté  l’appel du président de la FFRIM et a confirmé la décision de justice émise depuis le 27 Février 2017 c'est-à-dire le remboursement intégral des 75000 aux dirigeants légitimes de l’Asac Concorde.

Et ceci fait suite à la plainte de l’ASAC Concorde contre la FFRIM dans le cadre du transfert de leurs deux joueurs à LEVANTE.UD Espagne. La chambre civile du tribunal de Nouakchott avait d’abord émis depuis le 27 Octobre 2016 une ordonnance de détention des fonds issus de ces transferts ; puis une décision de justice le 27/02/2017 obligeant la FFRIM à rembourser la totalité des montants  détournés aux dirigeants légitimes de l’Asac Concorde.

Comme disait l’autre, la vérité finit toujours par triompher

Source : ASAC Concorde