Il y a quelques jours nous a quitté mon frère et ami Mohamed Mahmoud Ould Kaba des suite d’une longue maladie. J’ai connu Kaba comme l’appelait certains en 1975 et que de souvenirs qui me rattachait à lui, si plein de vie, de projets, d’idées pour réussir sa vie professionnelle et familiale.

Nous étions parmi les premiers professionnels si non les premiers à jouer au Maroc : Dembélé et Kaba au Stade Marocain Cheminot, Mallé au Fus de Rabat et moi au WAC de Casablanca.

Nous avons fait ensemble tant de choses et voilà que tu nous quitte maintenant. Avec toi nous avions partagé tant de projets et tant d’espoirs et il y a tant de choses encore que nous aurions voulu faire ensemble.

Feu Kaba était un garçon extraordinaire, toujours plein de joie, humble, généreux, discret et sage. Il avait un humour pince sans rire qui amusait tout ses amis.

Tous ceux qui ont eu à le côtoyer ont été séduits par sa personnalité attachante et le respect de ses semblables qui était un exemple pour tous. Feu Kaba tu vas sacrement manqué au sport mauritanien en général et plus particulièrement à l’amicale des anciens basketteurs dont tu présidais les destinées. Je témoigne tout mon affection dans cette épreuve qui nous touche profondément.

Je présente mes condoléances aux membres de sa famille et à la grande famille sportive. Que Dieu lui ouvre grandement les portes de son Paradis eternel. Amine

Inna Lill ahi Wa Inna Ilie hou Rajioune.

M'Bodj Amadou Ousmane "Gaucher"

Ancien international, Ancien DTN et actuel secrétaire général de la Fédération Mauritanienne de Basket-ball