Pape Banda N’Diaye, délégué instructeur FiBA  s’est réjoui, des résultats satisfaisants enregistrés, lors du stage d’arbitres et d’officiels de marque de table  qui s’est achevé mercredi (31 janvier), à l’ISJS.N’Diaye  a loué la bonne tenue du stage non sans mettre en exergue le soutien du président de la FBBRIM, la disponibilité du directeur du stage et de l’assiduité des stagiaires. Sur la trentaine de candidats (en recyclage et de nouveaux), 21 ont réussi avec brio l’examen. Un des candidats débutant dont l’identité n’a pas été dévoilée a totalisé une note de vingt sur vingt lors des deux épreuves (arbitrage et officiels de table de marque) suscitant l’admiration de l’expert. « Sur le chemin de l’excellence, il devra mettre en pratique ses connaissances en commençant par la petite catégorie»,a –t-il recommandé.  Pape Banda N’Diaye espère retrouver quatre candidats mauritaniens lors des stages FIBA.

Sibiri N’Daw a, au nom des stagiaires, remercié le président de la FBBRIM pour son appui sans cesse renouvelé aux cadres technique et exprimé le souhait de ces collègues de bénéficier d’autres sessions de recyclage.

Tirant le bilan de ce stage, Fall Youssouf président de la FBBRIM, a estimé que les enseignements  dispensés étaient adaptés  et répondaient  aux préoccupations de l’heure. Se félicitant  du bon déroulement du stage, il a salué le travail intensif mené dix jours durant sous la houlette des experts et des encadreurs nationaux, compétents et dévoués. Fall fera remarquer la bonne ambiance de travail, lors des groupes de travail et l’exemplarité des stagiaires. Il les invitera à faire preuve d’humilité et d’abnégation.

Intervenant à son tour,le président de la Ligue régionale de basket ball de Nouakchott, le Colonel (ER) Diallo Alassane n’a pas tari d’éloges à l’endroit du président de la fédération qui ne cesse, dit-il, de s’investir dans la redynamisation et la formation de cadres techniques. Sur demande de Diallo, les stagiaires réserveront un standing ovation à Fall.

Pour rappel, ce stage  avait pour but de perfectionner les participants afin de mieux les préparer à la gestion des rencontres ». Cette session permettra de combler le déficit de cadres techniques en la matière.