Il a fallu attendre plus d’une heure pour voir le verrou mauritanien sauter. 65’, sur une passe en profondeur de Salaheddine Saïdi, l’attaquant du RS Berkane, Ayoub El Kaâbi se présente seul face au gardien Souleimane Brahim et marque du plat du pied le premier but du match et du CHAN Total, Maroc 2018.

 En conférence de presse d’après-match, Corentin Martins, l’entraîneur de la Mauritanie n’a pas fait mystère de ce qu’en entamant le match avec cinq défenseurs, «le projet était de tenir le plus longtemps possible face à une équipe du Maroc supérieure».

 Menés au score, les Mourabitounes changent de configuration tactique et passent en 4-4-2. Les espaces se libèrent et le Maroc inscrit un 2e but six minutes après le premier. Hafidi, désigné homme du match,  sert Ismail El Hadad qui décroche une frappe croisée à l’entrée de la surface. Souleimane Brahim tente de s’interposer, mais sa parade ralentit juste la course du ballon vers les buts.

 Ayoub El Kaâbi inscrit le troisième but à la 80’ et signe un doublé. Achraf Bencharki, entré en jeu à la 75e minute va saler l’addition dans le temps additionnel. Après avoir éliminé le portier mauritanien et fixé le défenseur qui s’était jeté dans les buts pour suppléer son portier, le joueur du WAC va, d’une pichenette de l’extérieur du pied, envoyer le ballon dans les filets.

 L’addition aurait pu être plus salée, si les Marocains avaient fait preuve de plus de réalisme devant les buts, notamment en première mi-temps. 

Source: CAF