La plainte déposée par la FEMAFOOT  contre  deux joueurs mauritaniens Yali Mohamed Dellahi et Abdoulaye Silèye Guèye a été déclaré irrecevable par la CAF, samedi14 octobre,à Lagos,.C’est la fin d’un long feuilleton qui a perduré au lendemain de l’exploit  des Mourabitoune à Bamako sonnant le glas du public malien.

 «  Le comité d’urgence de la CAF  a rejeté les réserves de qualifications formulées par le Mali et a confirmé la qualification de la Mauritanie, qui sera à sa 2e participation au CHAN Total après 2014 en Afrique du Sud » , a officialisé, ce dimanche, le communiqué de la Confédération africaine de football.

 Vainqueur sur le terrain(1à 0 retour ;2_2 aller), les Mourabitoune ont été ainsi réconfortés par la décision de la CAF les lavant de tout soupçon de fraude.

Sur un autre plan, le comité d’urgence de la CAF a choisi le Maroc pour remplacer le Kenya comme pays-hôte du CHAN 2018. L’Ethiopie et à la Guinée Equatoriale rentrent donc bredouilles. L’Egypte est quant à elle repêchée parmi les 16 qualifiés.

 Comme le Maroc avait déjà gagné son billet sur le terrain face à l’Egypte, cette désignation fait également les affaires des Pharaons, qui sont repêchés et remplaceront donc le Kenya parmi les 16 participants.

 Face à l’Ethiopie, dont le gouvernement n’a pas apporté suffisamment de garanties, et la Guinée Equatoriale, qui avait déjà récupéré la CAN 2015 in extremis, le Royaume chérifien a donc logiquement été plébiscité. Le pays dispose déjà de six stades aux normes FIFA et il a accueilli avec succès le Mondial des clubs en 2013 et 2014. Candidat au Mondial 2026, le Maroc savoure également une petite revanche. En 2015, le pays avait en effet été destitué de la CAN 2015 après avoir renoncé à l’organiser aux dates prévues en raison du virus Ebola. La compétition aura lieu du 12 janvier au 4 février 2018.

- Les 16 qualifiés :

 Zone Nord (2 qualifiés + pays hôte) : Egypte, Libye, Maroc

Zone Centre-Est (2 qualifiés) : Ethiopie, Ouganda

Zone Centre (3 qualifiés) : Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale

Zone Ouest A (2 qualifiés) : Guinée, Mauritanie

Zone Ouest B (3 qualifiés) : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Nigeria

Zone Sud (3 qualifiés) : Angola, Namibie, Zambie