Les Mourabitoune vont  défier les Aigles locaux du Mali, samedi  19 août, au Stade Modibo Keïta de Bamako (16h30 GMT), au cours de la manche retour du deuxième et dernier tour des éliminatoires du CHAN 2018. Les Mourabitoune qui  semblent être légèrement défavorisés par le nul de 2 buts partout enregistré à domicile, devront parfaitement négocier ce déplacement périlleux à l’extérieur. La bande à Abdoulaye Silèye Guèye, soutenue encore par tout un peuple, devra relever  la tête avec une certaine assurance, affirmer  un caractère de bon aloi comme une capacité enfin retrouvée à faire trembler les filets adverses dans ce match décisif qui serait celui de leur vie.

Toutefois, les coéquipiers de Moussa Sidi Baghayogho, tout en mesurant la difficulté de la tâche, comptent vaincre le signe indien en frappant cette fois un grand coup à Bamako. Dans l’antre des Aigles, il serait bon pour les Mourabitoune de repartir de l'avant, garder de la lucidité et de l'application et surtout  (re)doubler  d’efforts. Face aux redoutables aigles, il va falloir à Samba Moussa Abdellahi  et ses partenaires de  remettre un peu plus de mouvement dans leur jeu, ne pas laisser beaucoup d’espaces, disposer d’un  milieu de terrain assez impressionnant et  éviter de s'installer dans une confortable routine. Car la partie du samedi  prochain peut s'annoncer compliquée, contre une équipe à fort potentiel mais toujours à la recherche de ses marques. Du coup, les Mourabitoune, après la manche aller ont une petite idée pour perturber leurs adversaires . Il s'agira de bien débuter le match afin de vite les plonger dans le doute. Ils ont  peut-être un bon coup à jouer. En somme, la vigilance devra être  de mise pour ce déplacement périlleux

Pour réaliser un hold up parfait, il serait judicieux de procéder à  des changements de taille. Certains éléments qui ont  rendu des copies parfaites et suscité une entière satisfaction le samedi dernier devraient être reconduits alors que les  autres naufragés  iront forcément à la banquette.Du sang neuf serait ainsi apporté au sein de la liste des 18.

Et la nouvelle mouture va devoir élever son niveau de jeu. La rencontre de ce samedi s'avère difficile mais pas impossible.Pour celà, Il va falloir considérer que la manche aller était tout simplement un accident.

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés