La Turquie est la destination à la mode chez les footballeurs.Les Mauritaniens n’y échappent pas.Après Adama Ba, c’est au tour de Diallo Guidilèye de poser ses valises dans le championnat turc.

Le milieu défensif international mauritanien Diallo Guidileye quitte Nancy pour Gençlerbirligi, où il a signé un contrat de deux ans.

Diallo Guidileye et Nancy, c’est fini. Le milieu de terrain international mauritanien (27 ans, 15 sélections) s’est engagé, ce vendredi 14 juillet, pour deux ans en faveur de Gençlerbirigi, 9eme de Süper Lig turque la saison dernière. Passé par Troyes, Châteauroux et Brest, l’ancien international U20 français avait déjà vécu une expérience à l’étranger, sous les couleurs de l’AEL Limassol (Chypre), en 2014-2015.

Longtemps cantonnée au recrutement de stars vieillissantes, la Süper Lig les attire de plus en plus jeune, au point de s’être érigée en destination tendance ces dernières années.Attractivité fisclae. La Turquie est un eldorado, celui-ci est avant tout fiscal. ... le plus faible pour les footballeurs (15 %, contre 47,5 % en France).

Depuis 2003 en Turquie, les footballeurs ne sont imposables qu’à hauteur de 15% de leurs revenus annuels. En Angleterre, les joueurs le sont à 50%, pourcentage commun aux grands championnats européens. De quoi faire réfléchir n’importe qui.Toutefois, certaines destinations de l'arrière-pays peuvent s'avérer moins alléchantes que prévu.