Équipés par le projet urbain de Caritas, trois cent vingt jeunes footballeurs, représentant vingt clubs  de quatre différents quartiers –Hay Tessir, Zone 18, Zatar et Zone 2 – en raison de cinq clubs par quartier,  se sont lancés, le samedi 18 Janvier 2020, à l’assaut de la Coupe du maire de Dar Naïm  (U-15). L’ambiance était fort festive au stade municipal de Dar Naïm, lors du lancement officiel de la seconde phase de cette compétition, première du genre. Deux poules de quatre ont été constituées. En match d’ouverture, Kréa s’est imposé sur la plus petite des marges 1 à 0, face à Mourabitounes. La finale est programmée au 1er Février prochain.

 Le Projet Urbain a pris en charge toute la logistique du tournoi (équipements, ballons, filets, campement, jeux de maillots), placé sous le thème : « Football, facteur d’éducation et de cohésion sociale». Le maire  de Dar Naïm, Moma ould Ghotob ould Moma, a exhorté les jeunes compétiteurs à une saine émulation, dans la sportivité et la volonté de s’approprier ledit thème. Et de remercier Caritas Mauritanie pour son appui sans cesse renouvelé à toutes les populations de sa commune à travers des projets porteurs.

 Yacouba Kissima Tandia, coordinateur du projet de Caritas, a salué la tenue de la compétition,  transition générationnelle, selon lui, permettant d’assurer la relève et moment privilégié à découvrir des talents en herbe. « Le tournoi permettra d’ancrer davantage », a-t-il fait remarquer, « la fraternité, l’entraide et la  cohésion sociale chez les jeunes footballeurs et de botter en  touche l’extrémisme violent et la délinquance juvénile ».

 

Grâce au Projet Urbain, diverses activités culturelles et sportives entretenues durant toute une année ont permis de redonner vie et espoir aux quartiers de Dar Naïm. Caritas entend y valoriser le potentiel local et le rendre  le plus visible possible.

 

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention : www.rimsport.net

©Tous droits réservés