Les Mourabitounes se sont inclinés face aux Black Stars du Ghana ce mardi 26 mars à Accra, pour leur premier match de préparation en perspective de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. En dépit de la défaite (3-1), l’équipe coachée par Corentin Martins a affiché un visage séduisant, qui a semble-t-il impressionné André Ayew.

 Interrogé en conférence de presse d’après match, l’international ghanéen de 29 ans a tenu à féliciter la sélection mauritanienne pour « la qualification historique » à la CAN 2019. « C’est quelque chose d’extraordinaire pour le pays et pour le peuple », a déclaré le pensionnaire de Swansea City (Championship) qui a assisté à la victoire des Black Stars depuis le banc des remplaçants.

 Si les partenaires d’Adama Ba – auteur d’un coup franc splendide – ne sont pas parvenus à prendre le dessus sur les quadruples champions d’Afrique, leur prestation n’a pas laissé André Ayew indifférent. « La Mauritanie possède une équipe jeune et talentueuse, assure l’ancien sociétaire de l’Olympique de Marseille. Si elle a réussi à se qualifier à la CAN, ce n’est pas un hasard. » Pour le fils de la légende ghanéenne, Abedi Pelé, la sélection tricolore pourrait être l’une des révélations à la grande messe du football continental prévue en juin prochain en Égypte. « Je pense que la Mauritanie sera l’une des grandes surprises à la Coupe d’Afrique des Nations. C’est une équipe avec un futur brillant. Mais il faudra qu’elle continuer de travailler », avise tout de même le milieu de terrain des Black Stars.

Source: FFRIM