Pour Corentin Martins, les sentiments étaient mitigés suite à la courte défaite de son équipe devant le Burkina Faso.

 La Mauritanie s’est inclinée sur la plus petite des marques (1-0) devant le Burkina Faso, ce vendredi à Ouagadougou lors du dernier match qualificatif à la CAN 2019. Une défaite qui n’a aucune répercussion quant à la participation des Mourabitounes à la phase finale prévue du 21 juin au 19 juillet prochain en Égypte.

 La qualification en poche après la cinquième journée et la victoire contre le Botswana, Corentin Martins abordait ce rendez-vous avec les Étalons comme un match de préparation. En conférence de presse d’après rencontre, le technicien français a indiqué être « satisfait du contenu » malgré la défaite. « Bien sûr, il y’a toujours des choses à améliorer », note Martins qui a tout de même tenu à rappeler que « gagner ou faire un nul au Burkina reste assez compliqué. »

 Toutefois, le sélectionneur national de la Mauritanie estime qu’il y’avait de la place pour créer la surprise. « J’aurai aimé que mes joueurs croient un peu plus en eux et aillent au bout de leurs actions. Par moment, ils ont fait les mauvais choix au niveau des contrôles de balle ou de la dernière passe », regrette Corentin Martins qui a avoué avoir « un peu de frustration par rapport à la prestation de ses joueurs et au résultat. »

 Les Mourabitounes ont l’opportunité de montrer un meilleur visage, dès le mardi 26 mars en amical contre le Ghana à Accra.

Source : FFRIM