Abdoulaye  Diallo « Courtaud »,  a été désigné,  jeudi 21 Février 2019, sélectionneur de l’équipe nationale féminine, par le Comité exécutif de la FFRIM. C’est la première fois que la FFRIM nomme un sélectionneur pour mettre sur les rails une équipe nationale féminine. Diallo devra puiser dans le vivier local, autour de clubs disputant, depuis quelques années, le championnat féminin. « Je suis très content et je remercie le comité exécutif de la FFRIM et, à sa tête, Ahmed ould Yahya, d’avoir placé leur confiance en ma modeste personne. Je ne ménagerai aucun effort pour remplir la mission et honorer la confiance placé en moi » a réagi Diallo, au micro de RimSport.net

Présentement à Sélibaby, l’ex-international rencontrera, dans quelques jours à Nouakchott, les responsables de la FFRIM pour être édifié sur sa feuille de route.

 

 Défis de taille

 Conscient des défis à relever, Courtaud s’attellera,  dans un premier temps, à donner plus de visibilité à la sélection nationale, à travers une bonne représentation. Nous ne participerons pas à des compétitions pour participer mais pour cultiver davantage l’esprit d’apprentissage ». Il projette d’imprimer sa touche à la sélection nationale féminine en y cultivant « l’esprit de la gagne ». Courtaud devra faire face à un défi : bâtir, à partir du potentiel réduit de footballeuses issues des clubs locaux, une sélection nationale. La toute première de l’histoire de la Mauritanie. « Avec l’envie des joueuses et la détermination de la FFRIM », s’enthousiasme-t-il, « l’avenir s’éclaircira au fil des ans ».

 L’ossature de la future sélection pourrait se bâtir autour de joueuses prometteuses : Fatimata Anne, meilleure joueuse FFRIM AWARDS 2018, Fatou Ousmane Diop, Lalla mint Rachid, Ramaté Gangué, Haby Thiam ou Coumba Gaye. Pour rappel, le président de la FFRIM avait écarté, « pour le moment », lors de l’Assemblée générale ordinaire annuel de la  FFRIM, le 23 Juin 2018, l’éventualité d’une participation des deux sélections féminines aux compétitions continentales, jugeant prématuré  tout engagement. A ce stade, « toute participation ne pourrait valoir que des scores-fleuves, à notre détriment », a admis  Ahmed ould Yahya. « Même si nous disposons de clubs de bon niveau, nous devons privilégier la compétitivité à l’échelle nationale. Notre intention est de travailler pour promouvoir le football féminin », a déclaré le président de la FFRIM.

 Educateur dans l’âme

 

Abdoulaye Diallo « Courtaud » est un des pionniers du football féminin en Mauritanie. Cet éducateur hors pairs avait mis en place, à Sélibaby, dans des conditions difficiles (pesanteurs socioculturelles et tabous), des embryons de clubs féminins (U15 et U17), après avoir effectué des stages. Titulaire d’une Licence B CAF  (décroché en 2016), « Courtaud » est une ancienne gloire du ballon rond. Après avoir débuté sa carrière de footballeur à l’AS Somelec, Diallo Abdoulaye avait évolué à l’AS Douanes, ASC Air Mauritanie, AS Sonader et revint à l’AS Somelec, après une aventure camerounaise.

 "Lutin "

 Il fut, onze ans durant, international mauritanien et participa à une dizaine de Coupe Amilcar Cabral dont la dernière en 1995, à Nouakchott. C’est à l’édition de Bamako, en 1993, qu’alors junior, il tapa dans l’œil des recruteurs. Alors que la Mauritanie était menée, 2 buts à 0, par la Guinée-Bissau, il réduisit la marque et rata, de peu, de rétablir la parité, son tir échouant sur le poteau. Les observateurs  découvraient ainsi  ce jeune international et s’interrogeaient sur son absence, lors des rencontres précédentes et son entrée tardive sur le terrain. Feu Mounirou Wane, célèbre chroniqueur sportif, dressa un portrait dans Chaab, avec un titre révélateur : « La Mauritanie a trouvé son lutin ». « Cet article a véritablement lancé ma carrière», reconnaît l’ancien milieu de terrain des Mourabitounes. Abdoulaye est le premier joueur professionnel mauritanien de l’histoire. Il fut, de 1993 à 1995, sociétaire de l’Union Sportive de Douala (Cameroun).

 

 

Interdiction formelle de reprise de cet article sans la mention: www.rimsport.net

©Tous droits réservés